Focus France 24 : Au Brésil, l’agrobusiness dévore les savanes du « Cerrado »

En pleine pandémie de Covid-19, le soja brésilien ne s’est jamais aussi bien porté, conséquence de la chute du réal et des tensions entre les États-Unis et la Chine. La production du Brésil, premier exportateur mondial, a atteint un niveau record cette année, en particulier dans l’Ouest de l’Etat de Bahia. Mais le développement de l’agriculture intensive a eu raison de 50 % de la couverture végétale du territoire du « Cerrado », un type de savane tropicale, entraînant irrigation intensive, destruction des écosystèmes et spoliation des petites communautés agricoles de la région.

Reportage de Fanny Lothaire, Louise Raulais et Pierre Le Duff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :