France 24 : Les damnés du plomb de Santo Amaro

Au Brésil, au cœur de l’État de Bahia, la petite ville de Santo Amaro est le théâtre d’une tragédie humaine et environnementale qui dure depuis trop longtemps. Une fonderie de plomb qui s’y était installée en 1960 et a fermé ses portes dans les années 1990, continue d’intoxiquer ses habitants, emportés par des maladies liées à l’exposition au plomb. Leur permettre d’obtenir une digne compensation : c’est le combat que mène sans relâche Adailson Pereira Moura, ancien salarié de l’usine.

Reportage de Pierre Le Duff et Louise Raulais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :